Tribune dans le Journal du Dimanche - 14 février 2021

Alors que la première lecture du projet de loi séparatisme aura lieu mardi 16 février à l’Assemblée Nationale, pour Eric Diard, le compte n’y est pas !

Le député LR des Bouches-du-Rhône, auteur d’un rapport parlementaire sur le communautarisme islamiste dans les services publics, revient sur les angles morts du projet de loi : rien sur la réhabilitation des quartiers, rien sur les prisons où de nombreux terroristes font leurs classes, pas de réponses fortes pour le sport et l’université où se développent des associations séparatistes.

Alors que les amendements visant à améliorer le projet de loi ont été écartés, Eric Diard déplore une loi qui n’est pas un texte d’action mais de réaction.

 

Lire la tribune dans le JDD du 14 février